Toiletteuse de chiens

Comment Devenir Toiletteur Canin : Votre Guide Complet 

S’occuper d’un chien peut devenir un vrai métier : avez-vous déjà entendu parler de toilettage canin ?  

De la passion et de l’amour pour les animaux peut naître une carrière qui permet à ceux qui le souhaitent de côtoyer quotidiennement des chiens, de prendre soin d’eux et de gagner un bon revenu.  

Pour pouvoir réaliser tout cela, qui pour beaucoup est un rêve, il faut être préparé et connaître toutes les étapes nécessaires pour devenir un toiletteur professionnel !  

Alors : 

  • Que fait un toiletteur canin et quelle est son importance ? 
  • Quelles sont les qualités utiles que doit avoir un toiletteur canin ?  
  • Quel est son salaire et quelles sont ses missions ? 
  • Quelles sont les évolutions de carrière possibles ? 
  • Quels sont les avantages et inconvénients de la reconversion en tant que toiletteur pour chien ? 
  • Quelle est la formation pour devenir toiletteur canin ? 
  • Quel est le coût de la formation ? 

Découvrez ci-dessous toutes les étapes pour créer sa propre entreprise de toilettage canin sans forcément avoir un diplôme ! 

On commence ! 

Que faut-il comprendre par toilettage canin ?

Le toilettage canin : qu'est-ce que c'est ?

Ce terme ne désigne pas seulement le bain et le soin du pelage du chien, mais son hygiène au sens total. 

Chien toiletté

 Source : Muttzwithmannerz 

Le toilettage est donc un ensemble d’activités élémentaires de nettoyage, allant du lavage au brossage du pelage, de la coupe du poil à l’hygiène des différentes parties du corps du chien, comme les oreilles, les dents et la coupe des ongles. 

De plus, le toilettage comprend également des traitements thérapeutiques et de bien-être qui visent à prévenir les infections et les attaques de parasites.  

Le toilettage d’exposition est mentionné lors du toilettage des chiens participant à des compétitions et des expositions canines. Le toilettage dans ces cas sert à mettre en évidence les caractéristiques particulières de la race à laquelle il appartient. 

Pourquoi le toilettage pour chien est-il important ?

Le chien doit être toiletté non seulement pour des raisons purement esthétiques, mais aussi et surtout pour des raisons de santé et de bien-être 

 Source : Topnotch Kennel Inc 

Cela le maintient en forme et le protège des risques d’infections ou de parasites. 

1.3. Quels sont les avantages du métier de toiletteur pour chien ? 

Voici quelques principaux avantages du métier de toiletteur canin : 

  • Une profession sans diplôme ;  
  • Accroissement du secteur de toilettage pour chiens ; 
  • Vous pouvez travailler en indépendance la plupart du temps ; 
  • C’est un poste qui peut être occupé de différentes manières (polyvalent) ; 
  • Une carrière avec les chiens ; 
  • Une carrière où vous mettez en valeur la beauté des chiens. 

Comment devenir un professionnel du toilettage canin ?

Comme toute carrière que vous souhaitez entreprendre, le toiletteur a besoin d’une formation qui lui permettra d’entrer dans le milieu et d’acquérir de l’expérience.  

Sa tâche ne se résume pas à être simplement un coiffeur pour animaux, mais c’est un métier qui nécessite la bonne qualification. Aucun propriétaire d’animal ne confierait jamais son chien bien-aimé à qui que ce soit. 

Toilettage d'un bichon blanc

Source : The Balance Careers 

Pour assurer le bien-être et la santé des animaux, les experts du métier sont tenus de savoir :  

  • Comment laver le chien et lui couper les poils ; 
  • Comment nettoyer les parties intimes du chien ; 
  • Comment utiliser les différents outils de toilettage (par exemple la tondeuse) et les produits hygiéniques pour le soin du pelage (pesticides) ; 
  • Et comment reconnaître les maladies de la peau qui peuvent affecter à la fois les chiens et les chats.  

Cela s’apprend dans les cours de toilettage reconnus sur tout le territoire. 

Mais avant d’envisager une carrière de toiletteur canin et d’opter pour une formation, il est important de prendre au préalable connaissance de certaines informations sur le secteur.  

Que faut-il savoir avant d’envisager une carrière de toiletteur pour chien ?

Quelles sont les qualités utiles à avoir en tant que toiletteur canin ?

  • Connaître l’anatomie du chien ; 
  • Respecter les règles d’hygiène ainsi que d’asepsie ; 
  • Savoir accueillir les chiens ; 
  • Savoir s’approcher et manipuler les chiens ; 
  • Savoir prévenir des risques sanitaires ; 
  • Savoir utiliser les matériaux de toilettage et d’entretien ; 
  • Identifier le besoin du propriétaire et concevoir une intervention ; 
  • Examiner l’animal et recommander, s’il le faut, au propriétaire de consulter un vétérinaire ou un éducateur canin ; 
  • Savoir choisir les équipements et les produits appropriés, puis préparer l’animal pour le toilettage en le désinfectant, en le douchant… ; 
  • Savoir faire une recommandation d’achat d’articles liés à l’animal du client et conclure la vente ; 
  • Savoir désinfecter correctement un équipement après chaque utilisation ; 
  • Talent pour traiter avec toutes sortes de chiens et de personnes, car tous les chiens ont un propriétaire et c’est celui-ci qui décide où son chien doit être toiletté ; 
  • Être capable d’effectuer un travail physique tout au long de la journée : marcher, soulever, brosser, laver… toute la journée ; 
  • Créativité dans la manipulation et la modélisation du pelage du chien. 
  • Être capable de travailler seul : La plupart des toiletteurs ne travaillent que dans leur salon, à part un propriétaire qui amène ou récupère un chien, il n’y a pas toujours de personnes/collègues avec qui discuter ; 
  • En tant qu’entrepreneur indépendant, vous devez assurer à la fois le soin de l’animal, l’administration de l’entreprise, la planification, la maintenance du site Web/médias sociaux et le nettoyage des locaux commerciaux. 

Quel est le salaire du toiletteur pour chiens ?

Le salaire brut d’un toiletteur canin tourne généralement autour de 1 SMIC. En indépendance, la rémunération peut aller de 1 500 € à 1700 € mensuellement. 

Quelles sont les évolutions de carrière possibles ?

Toiletteuse canine

Source : Wisbech standard 

Il peut également se spécialiser dans le toilettage à domicile, surtout dans les zones semi-rurales ou rurales. 

2.1.4. Aimeriez-vous vous reconvertir en tant que toiletteur pour chien ? 

2.1.4.1. Les avantages de la reconversion en toiletteur 

  • Cette carrière ne nécessite pas de diplôme, mais vous devez suivre nécessairement une formation ; 
  • C’est une carrière passionnante qui implique une interaction avec les chiens ; 
  • Métier qui permet une certaine créativité ; 
  • Une variété de missions. 

2.1.4.2. Les inconvénients de la reconversion en toiletteur 

  • Le salaire peut être peu attrayant, surtout en début de carrière ; 
  • Les chiens peuvent parfois être difficiles à gérer ; 
  • Les clients peuvent être parfois exigeants et inflexibles ; 
  • Activité physique : soulever des chiens, dont certains peuvent être lourds, et rester debout ; 
  • Vous serez couvert de poils de chien pendant votre travail, parfois vous en trouverez même dans votre thé. 

Maintenant que vous êtes d’accord avec les informations sur le toilettage canin, vous pouvez à présent opter pour une formation professionnelle. 

La formation pour le métier de toilettage canin

Quelle formation pour devenir toiletteur pour chien ?

Aucune condition de diplôme n’est requise pour devenir toiletteur pour animaux mais, une formation est vivement conseillée en plus d’une inscription au Répertoire des métiers (si on ouvre son propre salon). 

Toiletteur, un métier avec les chiens

Source : Americangroomingacademy 

Il existe plusieurs parcours de formation possibles : 

  • La certification de Toiletteur canin et félin (CTM), gérée par l’Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat (APCMA). Pour l’obtenir, il est nécessaire de passer un examen qui s’appuie à la fois sur un contrôle continu et sur des épreuves finales.  
  • Le titre de Toiletteur canin (niveau 3) par la Fédération française des artisans du toilettage animalier. Cinq centres donnent préparent à ce titre. Il peut se préparer en contrat d’apprentissage, en contrat de professionnalisation, en formation continue, par candidature individuelle ou par le biais de la VAE. 
  • Le titre de Toiletteur animalier (niveau 3) par le Centre de Formation Nantais de Toilettage – CFNT. Il est accessible en formation continue, par candidature individuelle ou par le biais de la VAE. 
  • Le brevet technique des métiers (BTM) Toiletteur canin, géré par l’APCMA. Cette certification de niveau 4 (niveau bac) est accessible en contrat d’apprentissage, en contrat de professionnalisation, en formation continue ou par le biais de la VAE. 
  • Les écoles de toilettage proposent également des formations professionnelles pour que des personnes reprennent leurs études et changent d’activités avec le Compte Personnel de Formation (CPF). 

Quel est le contenu d’un cours de toilettage canin ?

Les cours de toilettage reconnus qui permettent aux intéressés de devenir de véritables professionnels du toilettage canin sont divisés en deux sessions distinctes :  

  1. Une théorique : 
  2. Une pratique : 
Cours de toilettage canin

Source : American grooming academy 

Sur le plan théorique, on enseigne aux futurs professionnels des notions sur : 

  • Le comportement du chien ; 
  • Sa manière de communiquer non verbale ;  
  • Les différences de pelage selon les races ; 
  • Les différents parasites et maladies de peau pouvant affecter l’animal sont illustrés.  

Ceux qui suivent ces cours sont également formés sur les compositions de produits d’hygiène et de toilettage et, éventuellement, sur d’autres domaines plus spécialisés, comme les cours de toilettage d’autres animaux.  

Dans un deuxième temps, les étudiants sont invités à mettre en pratique, sur le terrain, les techniques de tonte qu’ils ont apprises et la théorie qu’ils ont étudiée. 

Vous souhaitez devenir toiletteuse pour chiens, pourquoi ne pas associer une activité de toilettage canin et la création de votre propre élevage canin familial?

Ebook Eleveur Canin

Découvrez le guide gratuit des 5 astuces pour bien démarrer un élevage canin.

Combien coûte une formation de toilettage professionnel ?

Tout dépend de l’établissement qui l’organise, de la durée et du type de spécialisation qui sera obtenue à son issue.  

Attention cependant à bien vous informer avant de choisir un centre de formation. En fait, la qualification et les compétences acquises de ce centre doivent être reconnues ou mieux soutenues par les associations canines.  

Cela permet de supporter les critères de sérieux et de fiabilité exigés par une clientèle de plus en plus exigeante. 

Le toilettage : à faire soi-même ou faire appel à un professionnel ?

Les prix du toilettage canin sont certes un critère de choix qui conduit souvent le propriétaire à le faire lui-même, mais nul doute qu’il est toujours préférable de choisir l’expérience et le savoir-faire de spécialistes.  

Comme nous l’avons vu précédemment, ces derniers suivent des parcours spécifiques pour devenir toiletteur professionnel : 

  • Ils suivent des cours reconnus qui leur offrent des compétences spécifiques et une préparation qualifiée ; 
  • Ils ont de l’expérience dans ce domaine et savent notamment traiter les poils de différentes espèces de chiens ; 
  • Ils connaissent toutes les astuces pour rendre le toilettage canin le moins traumatisant possible. 

Le propriétaire qui veut toiletter lui-même son compagnon à quatre pattes à juste pour intention de lui faire du bien.  

Le toiletteur, en revanche, a pour objectif de prendre soin de l’animal dans les moindres détails, toujours pour son bien-être et sa santé. 

Par conséquent, renseignez-vous bien et faites confiance à un professionnel certifié et sérieux. 

Quelles sont les missions importantes du toiletteur canin ?

7 soins indispensables lors du toilettage

Comme précisé dès le départ, le toilettage est une question d’hygiène et de santé, et il existe donc certains traitements qu’il ne faut jamais négliger, car ils concernent des aspects liés au bien-être du chien. .

Source : Dogtime 

Il s’agit de : 

  • La salle de bain ; 
  • La coupe d’ongles ; 
  • Le nettoyage des oreilles ; 
  • Le rasage des cheveux ; 
  • Le nettoyage des yeux ; 
  • L’élimination des nœuds des cheveux ; 
  • Les soins personnels. 

Analysons chacun de ces éléments individuellement : 

Toilettage : salle de bain

Le chien peut être baigné d’un minimum de 3-4 fois par an à pas plus de 2 fois par mois.  

Source : Dreamstime 

En effet, le laver trop souvent n’est pas sain, car cela fragilise petit-à-petit le film naturel protecteur qui recouvre sa peau et qui est produit par les glandes sébacées.  

Paradoxalement, des lavages trop fréquents conduiraient les glandes à produire de plus grandes quantités de sébum avec pour conséquence que le chien puerait davantage. 

Voyons quelques règles de base pour le bain de chien : 

  • Utilisez uniquement des produits spécifiques ; 
  • Rassurez le chien en le caressant ; 
  • Utilisez de l’eau tiède ; 
  • Faire mousser en partant de l’arrière du corps et en remontant vers la tête ; 
  • Attention à ne pas se mouiller les yeux et les oreilles. 

Une fois rincé, surtout dans le cas d’une race longue et dense, le chien doit être séché. Vous pouvez tapoter et frotter doucement le pelage avec une serviette sèche 

Mais pour accélérer le processus ou lorsqu’il fait très froid, vous pouvez utiliser le sèche-cheveux. Dans ce cas, faites très attention à la distance à garder entre les cheveux et le jet d’air chaud : pas moins de 20 cm. 

Dans certaines situations, il est possible de laisser courir le chien pour secouer l’eau et, en même temps, pouvoir réactiver la circulation. 

Toilettage : coupe

Il existe 3 techniques principales : 

  • Tonte 
  • Coupe aux ciseaux 
  • Décapage 
Tonte d'un caniche chez une toiletteuse

Source : istock photo 

La première raison à considérer pour choisir la technique la plus adaptée est la race du chien et le type de pelage (long ou court, bouclé ou lisse, doux ou dur).  

Dans un deuxième temps, il faudra également évaluer la finalité de la coupe, exactement comme pour nous humains. 

Une coupe confortable pour tous les jours sera en effet très différente d’une coiffure que l’on veut montrer lors d’un événement important. Dans notre cas, il est souvent question d’une cérémonie tandis que pour notre ami à quatre pattes, il peut s’agir d’un concours de beauté ou d’un concours d’adresse. 

La technique la plus particulière est celle du décapage, qui s’effectue avec un petit couteau spécial sans lames. Applicable uniquement à certaines races, caractérisées par un pelage rugueux ou hérissé, il nécessite une expérience et une habileté considérables de la part de ceux qui l’exécutent. 

Toilettage : brossage

Le pelage du chien doit être brossé et peigné régulièrement de manière correcte et méticuleuse. Non seulement pour des raisons d’hygiène et d’esthétique, mais aussi pour éviter la chute des poils à la maison. 

La marche à suivre dépend essentiellement de 2 facteurs : 

  • Le type de poil : Courts ou longs, bouclés ou lisses ; 
  • La présence de nœuds ou de feutres : Les nœuds sont faciles à enlever, tandis que les feutres, qui sont une sorte de pelage qui se forme dans le sous-poil irritant la peau, nécessitent l’intervention d’un professionnel. 

Selon le type de cheveux, des brosses spécifiques doivent être utilisées : 

  • Peigne en fer à dents larges : Il est utile pour dénouer les nœuds et éliminer les poils qui se sont détachés, mais qui sont restés entrelacés avec le reste de la chevelure. Il doit être utilisé dans le sens de la croissance des cheveux. 
  • Carder : Permet de brosser en profondeur de petites zones de cheveux. 
  • Brosse à poils durs : La plus adaptée aux races à poils longs, ne serait-ce que pour donner au chien un « coup de fouet » après une course. 
  • Brosse à poils courts et denses : Idéale pour les races à poils courts. La direction normale des cheveux doit être suivie, en travaillant de la tête à la queue. 

Toilettage : nettoyage des oreilles

Le nettoyage des oreilles du chien est essentiel, car il évite les risques d’otites, une maladie à laquelle le chien est très sujet et qui peut entraîner une altération du caractère. 

Comme chez l’homme, le cérumen se forme également dans les oreilles du chien qui, en s’accumulant, peut créer des bouchons, réceptacles pour de nombreuses bactéries. Il faut donc retirer le cérumen à l’aide de produits spécifiques et non des cotons-tiges classiques. 

4.1.5. Toilettage : coupe des ongles 

Les ongles du chien doivent être coupés régulièrement. Si vous entendez leur tic-tac lorsque votre chien se promène, c’est le signe qu’ils sont trop longs.  

Mais ce n’est pas qu’une question pratique, des ongles trop longs peuvent leur causer des maladies, des gênes physiques au point de les faire changer de posture. 

Toilettage : nettoyage des dents

La bouche du chien est un réceptacle pour les bactéries. Un nettoyage dentaire est compliqué à réaliser, mais cela reste une pratique à effectuer régulièrement. 

Toilettage : Nettoyage des yeux

S’il n’y a pas de conditions spécifiques telles que la conjonctivite, il est possible de nettoyer les yeux du chien à la maison. Utilisez simplement de la gaze stérile imbibée de camomille (à température ambiante) ou d’eau borique. 

La figure du toiletteur canin

Fondamentalement, le toiletteur doit effectuer toutes les opérations mentionnées ci-dessus sans faille et mettre l’animal à l’aise.  

Mais sa fonction ne doit pas se limiter à de simples compétences technico-pratiques. Un professionnel doit bien connaître les aspects et les caractéristiques des différentes races et surtout doit connaître la psychologie de l’animal afin de pouvoir l’aborder de la meilleure façon possible. 

Les exigences minimales que doit posséder un bon toiletteur concernent : 

  • L’aspect biologie des chiens ; 
  • L’aspect psychologie animale ; 
  • La connaissance des races les plus courantes ; 
  • La préparation sur les maladies les plus courantes de la peau et du pelage ; 
  • La maîtrise des techniques de toilettage. 

Lors du retour du chien à son propriétaire, un bon professionnel fournit des conseils accompagnés d’explications détaillées sur : 

  • La gestion régulière de l’animal à domicile (par exemple, comment et combien de fois le brosser) ;  
  • La manière d’effectuer un contrôle physique régulier de l’animal sous tous ses aspects. 

Autres questions posées sur le toilettage canin

Comment s'y prendre pour créer son propre salon de toilettage pour chiens ?

Ouvrez votre propre entreprise de toilettage pour chiens grâce à ces 13 étapes : 

  1. Le suivie d’une formation 
  1. La prévision de votre budget 
  1. La réalisation d’une étude concurrentielle 
  1. L’évaluation de votre offre et des prix 
  1. La recherche des fournisseurs 
  1. La recherche du local 
  1. L’aménagement de votre salon 
  1. L’achat des matériaux de toilettage 
  1. Participation à un stage de préparation à l’installation 
  1. Le choix d’un statut juridique 
  1. L’inscription auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat 
  1. Souscription à des assurances 
  1. Communication sur votre activité à travers le lancement de la publicité 

Quel est le coût du toilettage d'un chien ?

Les tarifs de toilettage varient de : 

  • 30 à 80 € pour Coupe-ciseaux 
  • 10 à 50 € pour Entretien 
  • 10 à 60 € pour Bain 

Peut-on ouvrir un salon de toilettage canin sans diplôme ?

Il est possible d’exploiter un salon de toilettage sans avoir obtenu de diplôme. Toutefois, il est fortement conseillé de suivre une formation dans un établissement qui offre un enseignement à la fois pratique et théorique. 

Quelle est la durée de formation pour devenir toiletteur canin ?

Il n’est pas indispensable d’obtenir le Brevet de Toiletteur Canin pour exercer ce métier. Toutefois, pour pouvoir exercer, vous devez suivre une formation d’au moins 1200 heures, surtout si vous souhaitez ouvrir votre propre cabinet.  

La formation dure deux ans et se répartit entre une semaine au centre et deux semaines en entreprise. 

Comment devenir toiletteur sans diplôme ?

Aucun diplôme n’est requis pour devenir toiletteur ou créer sa propre entreprise. L’inscription au « Répertoire des métiers » est suffisante. Il est toutefois conseillé de suivre un programme de formation professionnelle dans une école accréditée. 

À quelle fréquence un chien doit-il aller chez le toiletteur ?

La méthode et la fréquence du traitement dépendent de la race et du type de poil : plus il est long, plus il nécessite évidemment des soins fréquents. 

En moyenne, un toilettage tous les 30 à 40 jours est la règle générale. 

Comment devient-on toiletteur pour chien ?

En réalité, c’est assez simple. Il suffit de s’inscrire à des cours professionnels proposés par des organismes privés, qui se terminent par un diplôme certifiant que vous avez suivi la formation et acquis les compétences nécessaires. 

En résumé  

En tant que toiletteur canin, vous êtes un spécialiste dans votre domaine et vous travaillez avec des personnes et des chiens. Vous effectuez votre travail de manière autonome et veillez à ce que les animaux quittent le salon de toilettage bien soigné.  

C’est une profession très passionnante si vous êtes un amoureux des animaux, en particulier des chiens. J’espère que ce guide vous a aidé à prendre la meilleure décision de votre carrière.  

N’hésitez pas à le partager s’il vous a apporté de la valeur. 

Merci et à bientôt ! 

Devenir-eleveur-canin

Christine Griselain

Autrefois sage-femme, je suis aujourd’hui éleveuse canine professionnelle et formatrice. 

Fondatrice de l’Organisme de Formation GRYSEO, j’accompagne des futurs éleveurs à créer, développer et promouvoir leur propre élevage canin professionnel « familial » via des formations professionnelles éligibles au CPF.

Vous êtes passionnée des chiens et souhaitez devenir toiletteuse pour chiens, pourquoi ne pas associer une activité de toilettage canin et la création de votre propre élevage canin familial?

Ebook Eleveur Canin

Découvrez le guide gratuit des 5 astuces pour bien démarrer un élevage canin.

5 astuces pour lancer son élevage canin avec succès

En complément de cet article, je vous propose un guide gratuit de 5 conseils pour se lancer dans l'élevage canin avec succès

  • Le choix des reproducteurs
  • LOF ou non LOF
  • Le financement des formations.
  • Le suivi des chaleurs
  • La communication
Ebook-Astuces-Eleveur-Canin